Boumeester (Christine) - Forêt aquatique Boumeester (Christine) - Forêt aquatique

Boumeester (Christine) - Forêt aquatique

€200,00

Boumeester (Christine)

Forêt aquatique

1961

Eau-forte et aquatinte en couleur

Le sujet : 20 x 25 cm

La feuille : 37 x 43 cm

Tirage à 30 exemplaires justifiés 

Justifié (n° 10/30), titré et signé

Quelques rousseurs, bords du feuillet jaunis

 

Aquatic Forest

1961

Etching and aquatint in color

Plate : 7.9 x 9.8 in

Sheet : 14.6 x 16.9 in

Edition of 30 impressions

Numbered (n° 10/30), titled and signed

Some foxing, edges of the margins slightly browned

 

Réf. Sireuil J., Christine Boumeester, Paris, Cercle d’Art, 1988, n° 99 (repr. NB)

 

Christine Boumeester (1904-1971), artiste d’origine néerlandaise, s’installe à Paris au milieu des années 1930. Elle fréquente bientôt les surréalistes, dont elle subit un temps l’influence, et les peintres Maria Helena da Silva, Arpad Szenes, Hans Hartung, Henri Goetz, qu’elle épouse, Raoul Ubac ou Nicolas de Staël.

 

Boumeester a commencé à graver dès les années 1920, donnant peu à peu à l’estampe une importance grandissante. Ses gravures, souvent tirées à petit nombre, forment des paysages imaginaires, mentaux, où s’exprime un sens aigu de la couleur et du mouvement.

 

Cette eau-forte porte également l’empreinte de l’Indonésie où Christine Boumeester a vu le jour : « Je suis née sur une grande île ensoleillée [...]. Ce que j’ai aimé dans ce pays c’est la nature, les mystérieuses forêts, les montagnes. La nature me semblait la chose principale dont tout faisait partie, le temps qui avait une respiration calme comme l’éternel bruissement des bambous et toutes les choses qu’on faisait dans la journée. » (citée dans Sireuil J., Christine Boumeester, Paris, Cercle d’Art, 1988, p. 14)