Hartung (Hans) - H 1973-21 Hartung (Hans) - H 1973-21 Hartung (Hans) - H 1973-21 Hartung (Hans) - H 1973-21

Hartung (Hans) - H 1973-21

Hartung (Hans)

H 1973-21

1973

Gravure sur bois sur papier vélin de BFK Rives

Le sujet : 39,9 x 39,9 cm

La feuille : 65,5 x 55,5 cm

Tirage total inconnu

Justifié (H.C.), titré et signé

Éditeur : Erker Press, Saint-Gall (timbre à sec)

Belle épreuve, infimes rousseurs à la marge supérieure

 

H 1973-21

1973

Woodcut on vélin paper from BFK Rives

Plate : 15.7 x 15.7 in

Sheet : 25.8 x 21.8 in

Total edition unknown

Numbered (hors commerce) and signed

Publisher : Erker Press, Saint-Gall (blind stamp)

Nice impression, tiny foxing at the top margin

 

Réf. Mason R. M., Catalogue raisonné des estampes, n° 394

 

Hans Hartung (1904-1989) est de ces artistes pour qui la gravure joue un rôle déterminant. En effet, le domaine de l’estampe offre à celui qu’on considère comme un des chefs de file de l’abstraction lyrique l’occasion d’expérimenter une gestualité différente qu’en peinture. Plus encore, il se plait à en déjouer certaines des contraintes.

 

En 1973, année particulièrement prolifique pour Hartung, il invente de nouveaux gestes pour une série de gravures sur bois dont celle-ci (les premières qu’il réalise depuis 1921) : il choisit d’utiliser des outils non de xylograveur mais de menuisier. Contournant ainsi la lenteur traditionnellement imposée par la discipline, il cogne la plaque de bois, l’écrase pour créer, dans une tension et une spontanéité nécessaires à l’artiste, les blancs qui dessineront, en réserve, la composition dans le noir de l’encre : « Le travail en monochrome – pour ceux qui acceptent de s’y restreindre – permet une plus grande rapidité, presque l’instantané. Il me paraît être la forme la plus noble de cet art. » (Hans Hartung, Autoportrait, Paris, Grasset, 1976, p. 201)