Leclercq-K. (Jacques) - Saxifrage [2] Leclercq-K. (Jacques) - Saxifrage [2] Leclercq-K. (Jacques) - Saxifrage [2] Leclercq-K. (Jacques) - Saxifrage [2]

Leclercq-K. (Jacques) - Saxifrage [2]

€400,00

Leclercq-K. (Jacques)

Saxifrage

2état

2014

Pointe-sèche sur papier BFK Rives

Le sujet : 49,5 x 34,5 cm

La feuille : 76 x 56 cm

Tirage à 15 épreuves

Justifié et signé (n° 6/15)

Très belle épreuve à grandes marges

 

Saxifrage

2nd state

2014

Drypoint on BFK Rives paper

Plate : 19.5 x 13.6 in

Sheet : 29.9 x 22 in

Edition of 15 impressions

Numbered and signed (n° 6/15)

Very nice impression with large margins

 

« Saxifrage (substantif féminin) : Plante herbacée, en général vivace, qui croît dans les rochers, sur les vieux murs, au milieu des pierres [...]. » (source : Trésor de la langue française informatisé)

Comme souvent dans le travail de Jacques Leclercq-K., une énergie sourd du minéral, à la manière d’images surgissant de l’inconscient. Car l’artiste conçoit aussi son œuvre comme l’expression d’un imaginaire intime.

Au cours du tirage, l’artiste a procédé à des modifications de la matrice, ici la plaque de métal. À chaque impression de nouvelles modifications correspond un état (1er état, 2e état, 3e état, etc.). Il s’agit ici du 2état de Saxifrage, enrichi d’un arrière-plan sinueux.

  

Diplômé de l’École régionale des Beaux-Arts d’Amiens et de l’École nationale supérieure des Arts-Décoratifs – section Arts Graphiques –,  Jacques Leclercq-K.  se consacre depuis les années 1970 à une œuvre aux multiples expressions et construite autour d’un motif central : le paysage. Par le biais du land art, de la peinture, de la vidéo, du dessin et de l’estampe, il s’intéresse aux liens du paysage (qu’il soit imaginaire, urbain, marin, agraire ou encore archéologique) avec l’œuvre d’art et la figure de l’artiste. Ainsi, il se définit lui-même comme un artiste-cultivateur, pour qui le trait – sur la feuille de papier ou dans la plaque de cuivre – et le sillon ont la même puissance fertilisatrice : « C’est la pointe sèche qui, par excellence, me rapproche du laboureur, du jardinier : creuser, travailler le sillon, l’ensemencer avec l’encre. La récolte, les tirages, émanent toujours d’un processus vivant, magique, avec tous ses aspects, jubilatoires comme parfois désastreux. » (Jacques Leclercq-K., Le Laboureur introspectif, texte inédit)

 

Les gravures de Jacques Leclercq-K. sont tirées à très petit nombre.