Novarina (Valère) - L'Enfant chuté Novarina (Valère) - L'Enfant chuté Novarina (Valère) - L'Enfant chuté Novarina (Valère) - L'Enfant chuté

Novarina (Valère) - L'Enfant chuté

€800,00

Novarina (Valère)

L’Enfant chuté (série « 78 figures pauvres »)

1993

Encre et gouache sur papier

22,3 x 19 cm

Monogrammé en bas à droite

Encadrement d’époque, sous verre avec baguette bois : 29 x 25,5 cm

Provenance : Galerie de France (étiquette au dos du cadre)

Exposition : 78 figures pauvres, Paris, Galerie de France, février – mars 1994, n° 66

 

The Fallen Child ("78 poor figures" Series)

1993

Ink and gouache on paper

8.8 x 7.5 in

Monogrammed on the bottom right

Vintage framing : 11.4 x 10 in

Provenance : Galerie de France (label on the back of the frame)

Exhibition : 78 figures pauvres, Paris, Galerie de France, février – mars 1994, n° 66

 

Le grand dramaturge Valère Novarina (né en 1947) est depuis les années 1970 l’auteur d’une œuvre graphique et picturale singulière. Très marqué par les théories théâtrales d’Antonin Artaud, il donne au geste et au signe, une place primordiale, tant sur scène que sur la toile ou sur la feuille de papier : « L’acteur va, d’un geste, d’un trait comme le peintre, tracer l’homme, le dessiner comme pour la première fois – le faire surgir devant nous, en animal surprenant. » (Valère Novarina, L’Organe du langage, c’est la main. Dialogue avec Marion Chénetier-Alev, Paris, Argol, 2013, p. 65)

L’Enfant chuté, d’un trait électrisé, atteste de l’approche sérielle de Novarina, étroitement liée aux performances graphiques qu’il organise à partir de 1980 et dans le cadre desquelles il laisse libre cours à une véritable fièvre de dessin.